Neuroplasticité

L’équipe «Plasticité cérébrale, cellules souches neurales et tumeurs gliales » est issue du rapprochement de chercheurs fondamentaux ayant leur domaine de spécialité et de cliniciens. Elle a pour objectifs d’étudier la plasticité corticale notamment associée aux gliomes de bas grade, de mettre au point de nouvelles molécules contre les gliomes et d’étudier la migration et la différenciation des cellules souches neurales normales et tumorales.

Duffau Img2

Nous avons démontré ces dernières années que la prolifération et l'invasion de lésion à croissance lente comme les gliomes diffus de bas grade provoque un remodelage, ce qui explique pourquoi les patients portant ce type de tumeur n'ont pas ou peu de déficits neurologiques, au moins au moment du diagnostic (qui se fait dans plus de 80% des cas suite à des crises épileptiques inaugurales). Le potentiel de plasticité du cerveau humain adulte a donc été sous-estimé dans la littérature classique.

 

Hugnot Img1

Le système nerveux adulte maintient un ensemble de cellules immatures appelées cellules souches et progénitrices. Ces cellules peuvent être dispersées dans le parenchyme nerveux ou situées dans des zones spécifiques appelées niches. Deux axes de recherche sont développés au laboratoire concernant les cellules souches normales et les cellules souches tumorales.

NB fig1

Notre équipe opère à l'interface de la chimie et de la biologie et travaille à l'innovation thérapeutique en identifiant de nouvelles cibles anticancereuses ainsi qu'au développement de nouveaux composés thérapeutiques qui jouent soit sur le métabolisme cellulaire, soit sur l'invasion cellulaire. Actuellement, nous nous concentrons sur deux familles de composés : les oxystérols, 7β-hydroxycholesterol, et les phostines, une nouvelle famille de produits développée par notre consortium de recherche. Ces composés sont testés pour leur activité anti-tumorale et leurs mécanismes d'action sont étudiés dans des modèles de gliomes in vitro et in vivo. Dans ce but, nous avons développé un système innovant de culture 3D avec des propriétés biologiques qui font de lui un outil mécanistique pertinent pour comprendre l'invasion des cellules cancéreuses.