Œil

1

La plupart de nos organes sont en renouvellement constant de par la mobilisation de population(s) de cellules souches. Ces cellules sont soumises à un contrôle strict afin qu’elles maintiennent l’homéostasie de l’organe tout au long de la vie. La régulation précise du destin cellulaire des cellules souches, progéniteurs et cellules différenciées au sein d’un tissu est cruciale au bon fonctionnement de l’organe. Vieillissement, maladies et blessures peuvent affecter le renouvellement d’un organe, menant à sa défaillance, éphémère ou définitive. Afin de restaurer la fonction de l’organe, ou le remplacer totalement, les différentes populations cellulaires, ainsi que leur destin doivent être connus, à l’échelle cellulaire et moléculaire.

Notre ambition est de déchiffrer les réseaux de gènes impliqués lors de l’acquisition du destin cellulaire, du maintien des populations cellulaires, ainsi que leur différentiation. Ceci permettra de proposer de nouvelles approches pour la médecine régénérative.